Menu

Réalisation de la tenue

Tout d’abord, il faut penser à votre sécurité dans le tenue.
Pour cela, il faut pouvoir retirer rapidement certaines parties comme la minerve. Imaginez un frelon dans la minerve. Que fait-on s’il faut 10 minutes pour la retirer ?
L’idéal étant d’être en liaison radio permanente (en VOX) avec un orga ou un coéquipier afin de pouvoir être aidé en cas de problème.
Un système d’hydratation est indispensable afin de rester en bonne condition dans une tenue de ce type. ça rajoute 2 kilos, mais c’est indispensable.
La tenue devra aussi amortir les billes, parce que vous allez en prendre des kilos. Vous devenez un aimant à billes. Tout le monde veut pouvoir se venter d’avoir shooté le masto.


 

Réalisation d’une culotte
Elle protégera des hanches aux genoux et fera du volume sous le pantalon.
Pour ce faire, il faut utiliser un tapis de gym et de la colle néoprène.
Pensez qu’elle doit pouvoir rentrer dans le pantalon et vous laisser une bonne mobilité.


 

Avant bras
Couper le tube PVC dans la longueur puis découper la forme désirée.
Il faut ensuite fixer des sangles (élastiques ou velcros par exemple)
Il faudra ensuite ajouter de la mousse de tapis de gym recouverte de tissus pour gagner en confort.


 

Épaules
Peindre les coques (imprimées 3D pour moi).
J’ai pris les protections de bras de la tenue OTV, j’y ai cousu une paire de genouillères, puis fixé les coques avec du mastic en cartouche (Sikaflex 11-FC)


 

Gilet OTV
Il sera sous la CIRAS.
Retirer toutes les parties amovibles (protections bras, pelvienne, gorge,…)
Fixer la poche d’hydratation dans le dos. Ainsi, elle sera protégée par la CIRAS et ne prendra pas le soleil.


 

CIRAS
Elle vient par dessus l’OTV et sert à fixer toutes les poches, le holster de poitrine, les accessoires.
On fixera également les protections d’épaules préparées précédemment et la protection pelvienne de l’OTV.


 

Casque
On l’agrémente avec ce qu’on veut et on le peint.
La visière sera retirée car elle favorise la buée.
Un masque Dye sera bien plus adapté.


 

Protections jambes
On prend simplement les jambières de Hockey, la bombe de peinture, et hop, c’est prêt !


 

La minerve
Là, ça se complique…
J’ai fait plusieurs essais pas très concluants.
1er essai : tapis de gym -> moche, vraiment
2ème essai : mousse expansive -> se déforme
3ème essai : mousse de matelas -> Hourra

La mousse se colle avec de la néoprène. Pour les découpe, rien de mieux qu’un couteau électrique.

Il faut tout d’abord enfiler les gilets tactiques et prendre des mesures. Ensuite, on ajustera à taton pour avoir une forme convenable.

Une fois la bande de mousse découpée, il va falloir la coller pour donner une forme circulaire.
J’ai utilisé un pot de peinture de 10 Litres pour servir de gabarit au milieu.
J’ai ensuite utilisé du ruban adhésif de peintre pour maintenir la mousse en place durant le séchage complet de la colle.

Il est tant d’effectuer les découpes d’ajustement. J’ai réduit la hauteur sur la face avant et découpé l’espace des épaules pour que la minerve descende bien sur la tenue. Pensez aussi à découper l’espace pour intégrer le ventilateur (dans la nuque pour moi).

Il faudra aussi prévoir que votre tête doit passer et pouvoir bouger. Selon la hauteur de la minerve, le caque aussi doit pouvoir rentrer.

Une fois ajustée, la minerve devra être recouverte de tissus.
Là encore, j’ai fait plusieurs essais.
J’ai tenté de coller le tissus, mais ce n’était pas terrible et peu durable. J’ai donc décidé de coudre le tissus. La couture est sur la face interne de la minerve pour des raisons d’esthétique.

Bon, maintenant, le plus galère est derrière nous !


 

La machette
Là, c’est l’idée d’un coéquipier (The Weasel)
Une lame de scie à métaux prise entre deux morceaux de tapis de gym collés à la néoprène.
Un manche en bois bricolé vite fait, une vis passant à travers le bois et la lame de scie, de la peinture et c’est bon.
C’est assez mou pour taper sans blesser et assez rigide pour donner le change.

L’adhésif sur l’image a été retiré après la peinture du manche.


 

Le bouclier
Un bidon de 200L en plastique (léger et facile à travailler).

On découpe la forme souhaitée.
On bricole une poignée avec un vieux manche d’outil de jardin.
On ajoute une sangle avec un velcro (récupérée sur les genouillères utilisées sur les épaules) en créant un passant avec une chute de bidon collé sur le bouclier avec de la colle PVC. Ceci afin de pouvoir adapter le serrage, avoir un bon maintient et permettre un retrait rapide du bouclier.


 

Accessoires
Là, c’est open-bar. Tout ce qui vous semble adapté peut servir.
Encore une fois, l’impression 3D m’a aidé (grenades factices, cartouches factices porte chargeur AEP,…)


 

Qu’est-ce qu’AirSoft 03 ?